Apprentis d’Auteuil Mayotte

Apprentis d'Auteuil Mayotte est l’association affiliée à la Fondation d’Auteuil et qui porte ses missions et ses engagements au service des jeunes et des familles en situation de fragilité à Mayotte. Avec l’ensemble des équipes, avec la participation des familles, et avec ses partenaires, Apprentis d'Auteuil Mayotte contribue à la formation et à l’accompagnement de plus de 1 300 jeunes. Présente à Mayotte depuis 2008 par la reprise du Centre de Formation Continue AGEPAC, Apprentis d'Auteuil Mayotte propose des lieux d’accueil et de formation adaptés, répondant aux problématiques et aux besoins des jeunes.

Les jeunes accueillis dans les établissements et accompagnés dans les dispositifs

Éducation et scolarité : le Lycée d’Enseignement Adapté Espérance (LEA)

Le Lycée d’Enseignement Adapté L’ESPÉRANCE est un établissement scolaire privé et catholique sous contrat d’association avec l’État. Ouvert en août 2011, il accueille et forme à ce jour 250 jeunes de la 6ème au CAP ; des jeunes majoritairement en grande précarité et confrontés à des difficultés d’apprentissage.

Un Internat Éducatif et Scolaire, directement rattaché au LEA, permet à 27 jeunes filles, âgées de 12 à 20 ans, de bénéficier d’un soutien éducatif et scolaire dans un cadre de vie et de travail stable. Elles sont prises en charge du lundi matin au vendredi après-midi par l’équipe éducative qui veille à créer et à entretenir un lien étroit avec les familles.

 

Formation et insertion professionnelle : l’organisme de formation

Fort de 20 années de présence et d’expérience à Mayotte, l’Organisme de Formation développe une offre de formation en direction des jeunes et des adultes éloignés de l’emploi, des salariés d’entreprises et des collectivités, des personnes en contrat aidé.

L’Organisme de Formation propose des formations qui composent un catalogue variant selon les besoins territoriaux et les réponses à appel d’offres auxquelles il est retenu (programmation du Conseil Départemental, du Pôle emploi, du FSE, Pic inclusion …)

Il propose des actions de formation pré-qualifiante, qualifiante et certifiante dans les secteurs suivants :

  • Tourisme – Hôtellerie – Restauration
  • Services à la personne et à la collectivité
  • Créations artisanales
  • Développement durable – Transformation agricole
  • Compétences Clés

Depuis septembre 2019, l’Organisme de Formation porte des actions dites de remobilisation : le dispositif Hima Shababi (« Debout la jeunesse »). Ce dispositif permet de favoriser l’accès en formation pré qualifiante/qualifiante ou en emploi des jeunes NEETS de 16 à 25 ans, en situation d’isolement et d’illettrisme.

Depuis septembre 2020, et l’ouverture du dispositif OUMEYA, l’Organisme de Formation poursuit son développement en s’ouvrant vers de nouveaux champs d’interventions dans les secteurs de la vente, de l’accompagnement à l’emploi et à l’entreprenariat.

Prévention et plan de lutte contre la pauvreté : dispositifs et actions éducatives

Le service M’sayidié (“aide-le” en shimaorais) a ouvert ses portes en septembre 2012, suite aux résultats des réflexions menées dans le cadre de l’Observatoire des Mineurs Isolés (OMI). A l’origine, ce service constituait un espace d’accueil et de soutien pour les mineurs isolés et jeunes en errance du Grand Mamoudzou et de Petite Terre fonctionnant d’une part, sur le modèle de la « prévention spécialisée » dans les zones urbaines de métropole et s’inspirant d’autre part, des méthodes d’intervention à destination des enfants des rues dans les pays en voie de développement.

Le service a pour finalité de prévenir et d’agir sur les situations de marginalisation, d’exclusion sociale et de dangers des mineurs isolés, non accompagnés ou en exclusion sociale et des jeunes en grande difficulté. Constitué d’une équipe pluridisciplinaire (personnel éducatif, pédagogique, infirmier(e), psychologue…), il articule deux modalités d’intervention : un accueil favorisant l’éveil à la scolarité, le Pôle pédagogique et des interventions dans les quartiers favorisant la cohésion sociale, la prévention des situations de danger et l’identification de situation nécessitant l’intervention des services compétents, le Pôle éducatif.

Le dispositif « Niya Moja » (l’Union) a été pensé et mis en place en réponse à l’appel à projets lancé par la DIECCTE de Mayotte en mars 2019 et intitulé : « Repérer et mobiliser les publics invisibles et en priorité les plus jeunes d’entre eux ».

Le dispositif s’adresse aux jeunes de 16 à 29 ans révolus en situation de Neet (ni en emploi, ni en formation, ni en étude). Il cible autant :

  • Les jeunes très éloignés de l’emploi et inconnus des institutions publiques.
  • Les jeunes ayant déjà été identifiés par les acteurs de la formation et de l’insertion mais qui n’ont pas donné suite aux services proposés et ce, pour diverses raisons : démobilisation, coordonnées téléphoniques incorrectes, formation proposée en inadéquation avec leur projet, …

La Prévention Spécialisée est une action éducative de proximité qui s’adresse aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans en situation de risque d’exclusion sociale, de marginalisation et éloignés des dispositifs de droit commun.

Une attention particulière vers les enfants de 11-18 ans en rupture s’est créé dès lors qu’un risque de marginalisation et de rupture avec les institutions est identifié, pour agir de manière précoce et travailler à leur orientation rapide vers les services départementaux ou les acteurs de droit commun » 23.

Ces jeunes éprouvent des difficultés à se projeter dans l’avenir à court, moyen ou long terme.2

Les maisons d’OUMEYA tendent à favoriser la rencontre des jeunes dans leur environnement et leur proposer un orientation adaptée dans leur parcours professionnel en construction. L’objectif est de les aider à définir un ou plusieurs projets, réaliste(s) et réalisable(s) et engager une levée des freins périphériques à une insertion professionnelle durable. Ces freins sont de différents types: maitrise insuffisante des savoirs de base, problèmes familiaux, de logement, de mobilité, d’accès aux droits…

Protection de la jeunesse : le centre d’accueil de jour Daradja, en partenariat avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PPJ)

Le projet du centre d’accueil de jour (CAJ) Daradja repose sur le partage d’expertise de la PJJ et d’Apprentis d’Auteuil Mayotte. La dimension de l’accompagnement éducatif exercé dans un cadre pénal, habituellement exercée par la PJJ, est enrichie du savoir-faire diversifié et qualifiant de l’accompagnement en insertion scolaire, sociale et professionnelle d’Apprentis d’Auteuil Mayotte.

« Daradja » : soit en Shimaoré « le pont », « la passerelle », est le nom retenu par l’ensemble de l’équipe pour notre CAJ, dans une volonté de symboliser notre place dans le parcours du jeune comme un passage, une étape.

L’activité 2019

Pour tout savoir sur l’activité 2019 de l’association, consultez le rapport d’activité ! !rapport 2019

Le rapport d’activité met en lumière les sujets sur lesquels Apprentis d’Auteuil Mayotte s’engage : ÉDUQUER, PARTAGER, TÉMOIGNER.

Au fil des pages de ce rapport, vous saurez tout sur les faits marquants de l’année, les chiffres clés de notre activité et de nos ressources.

 

Contact

Apprentis d’Auteuil Mayotte
Siège social : Rond point SFR – Kawéni – 97600 Mamoudzou
Tél. : 02 69 66 83 62

Président : Philippe Rosephilippe.rose@apprentis-auteuil.org
Directrice : Régine Le Men – regine.le-men@apprentis-auteuil.org

Retrouvez toute l’actualité d’Apprentis d’Auteuil Mayotte sur https://mayotte.apprentis-auteuil.org/

Vous souhaitez rejoindre les équipes d’Apprentis d’Auteuil Mayotte et déposer une candidature spontanée ? Envoyez votre lettre de motivation et votre CV à recrutement-mayotte@apprentis-auteuil.org